Dès que mes yeux t’ont vu je ne me suis point détournée de toi.

 Là où mes pas se dirigeaient mon cœur s’est arrêté sur
toi et ma conscience en moi face à la croix où ton sang

coula pour moi  me fit un volte-face  pour un face à face 

une intimité dans l’unité celle de la Sainte Trinité.

Pour l’éternité tu m’as demandé plus que ma main je t’offre mon âme, mes pensées mes
forces et mon cœur avec ses erreurs. A ta lumière il n’y a que pâleur. Avec toi
je passe de la tiédeur au bouillonnement et c’est le cœur rayonnant que je
marche par la foi. Dans l’empreinte de ses pas .

Jésus je T’aime !