Je me rends compte de plus en plus que le pardon est l’un des actes les plus difficiles pour l’Homme. Pardonner ne rend pas amnésique. Il faut au contraire bien se souvenir de l’offense pour continuer à aller de l’avant en paix malgré les conséquences de cette dernière. Une blessure dissimulée s’infecte en amertume; poison du corps de l’âme et l’estime de soi. La blessure sera source de vie quand elle est regardé nommé puis écouté.
Je te souhaite une bonne fin d’après midi. Amicalement Naty .